apophtegme

apophtegme

apophtegme [ apɔftɛgm ] n. m.
• 1529; gr. apophthegma
Didact. Parole mémorable ayant une valeur de maxime. « un apophtegme extrait du livre de Quinton [...] :“On se cache d'être brave comme d'aimer” » (A. Gide). Par ext. 1. adage, aphorisme, précepte.

apophtegme nom masculin (grec apophthegma) Parole, sentence mémorable, exprimée de façon concise et claire ; aphorisme, maxime. ● apophtegme (synonymes) nom masculin (grec apophthegma) Parole, sentence mémorable, exprimée de façon concise et claire ; aphorisme...
Synonymes :
- pensée
- précepte

apophtegme
n. m. Didac. Maxime mémorable d'un personnage éminent.

⇒APOPHTEGME, subst. masc.
Parole, sentence mémorable de personnages de l'Antiquité. Les apophtegmes des Sages, les apophtegmes de Caton.
Péjoratif :
1. ... l'érudition du journaliste ne doit rien aux Flores poetarum, la Morale des poètes, à tous ces recueils de sentences, d'apophthegmes, de pensées rangées par ordre de matières dans des recueils qui ne sont propres qu'à tuer le goût des bonnes études ...
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 2, 1812, p. 23.
P. ext., gén. dans un cont. péj. Formule concise sur un sujet considéré comme important par celui qui parle, mais en réalité banal. Émettre des apophtegmes, parler par apophtegmes :
2. ... j'ai dégagé cet apophthegme : De toutes les qualités du cuisinier, la plus indispensable est l'exactitude. (...) J'appuie cette grave maxime par les détails d'une observation faite dans une réunion dont je faisais partie ...
BRILLAT-SAVARIN, Physiol. du goût, 1825, p. 60.
3. Georgette ne faisait pas de phrases. C'était une penseuse; elle parlait par apophtegmes. Elle était monosyllabique.
HUGO, Quatre-vingt-treize, 1874, p. 111.
4. Joseph est un cracheur d'apophtegmes. À Schleiter qui lui demande, par dérision : « Et l'argent? » il répond, les dents au clair : « L'argent, l'argent, c'est un truc. Oui, c'est un truc à trouver. Après, ça va tout seul. »
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Vue de la Terre promise, 1934, p. 172.
5. La science, dans les discours, devient tout de suite emphatique et boursouflée. Que d'idéologies! Que de déclarations vaines! Les choses les plus sûres et les plus sensées prennent, par le discours, un caractère de vérité électorale. Dans les meilleurs moments, cela ressemble aux apophtegmes et boniments naïfs de monsieur mon père sur la libération de l'humanité, apophtegmes honorables, mais dont je suis rassasié.
G. DUHAMEL, Chronique des Pasquier, Les Maîtres, 1937, p. 227.
Rem. Attesté ds tous les dict. des XIXe et XXe siècles.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[]. Pour la prononc. du groupe ph par [f], cf. aphasie. 2. Hist. — FÉR. 1768, Ac. 1835, BESCH. 1845, Lar. 19e et LITTRÉ écrivent apophthegme avec -th- (pour cette graph. cf. aussi Gramm. t. 1 1789, BOUILLET 1859, SARDOU 1877, BACH.-DEZ. 1882 et BÉL. 1957). Ac. 1878, GUÉRIN 1892, Nouv. Lar. ill. et DG emploient la forme mod. apophtegme. FÉR. Crit. t. 1 1787 proposait la suppression du 2e h (cf. aphte).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1529 « adage » (G. TORY, Champ fleury, 54r ds Romania t. 51, p. 34 : En la quelle chose les Laconiens iadis en Grece auoient tres grande grace pource que de leur costume ilz comprenoient grant sens en peu de parolles, comme on peut veoir en leurs apophtegmes, cest a dire dittons sententieux, que Plutarche a redigez par memoire et escript).
Empr. au gr. « sentence », XÉNOPHON, Hell., 2, 3, 56 ds BAILLY.
STAT. — Fréq. abs. littér. :30.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — BOUILLET 1859. — Gramm. t. 1 1789. — LAURENT (P.). Contribution à l'hist. du lex. Romania. 1925, t. 51, p. 34. — MONT. 1967. — NOTER-LÉC. 1912.

apophtegme [apɔftɛgm] n. m.
ÉTYM. 1529; grec apophthegma, de apophtheggesthai « énoncer une sentence ».
Didact. Parole mémorable d'un personnage illustre, notamment d'un sage de l'Antiquité. Pensée, sentence.Par ext. (parfois péj.). Adage, aphorisme, précepte. || Ne parler que par apophtegmes, d'une manière sentencieuse.
1 Jamais homme noble ne hait le bon vin : c'est un apophtegme monacal.
Rabelais, Pantagruel, I, 27.
2 En peu de mots, sans façon, sans vous amuser à beaucoup de discours, tranchez-moi d'un apophtegme, vite, vite. Monsieur Gorgibus, dépêchons, évitez la prolixité.
Molière, la Jalousie du Barbouillé, 6.
2.1 (…) le tonnelier, plus facétieux qu'il ne l'avait jamais été, dit beaucoup de ses apophtegmes particuliers dont un seul donnera la mesure. Quand il eut avalé son cassis, il regarda le verre.
— On n'a pas plutôt mis les lèvres à un verre qu'il est déjà vide ! Voilà notre histoire. On ne peut pas être et avoir été.
Balzac, Eugénie Grandet, éd. 1838, p. 248.
3 À Chicago, dit un apophtegme célèbre, on utilise tout, sauf le cri des porcs.
G. Duhamel, Scènes de la vie future, V.
4 Je pourrais mettre en épigraphe à cette citation un apophtegme extrait du livre de Quinton (…)
Gide, Préface, in Saint-Exupéry, Vol de nuit, p. 16-17.
DÉR. Apophtegmatique.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Apophtegme — Sur les autres projets Wikimedia : « Apophtegme », sur le Wiktionnaire (dictionnaire universel) Un apophtegme, du grec αποφθεγμα (apophtegma), est un précepte, une sentence, une parole mémorable ayant valeur de maxime. Voir aussi… …   Wikipédia en Français

  • APOPHTEGME — n. m. Dit notable de quelque personne illustre. Les apophtegmes des Sept Sages de la Grèce. Les apophtegmes de Scipion, de Caton, etc. Par extension, Ne parler que par apophtegmes, Parsemer ses discours de sentences, de maximes …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • tegme — apophtegme …   Dictionnaire des rimes

  • Apophtegmes — Apophtegme Voir « apophtegme » sur le Wiktionnaire …   Wikipédia en Français

  • egme — apophtegme flegme …   Dictionnaire des rimes

  • Carême orthodoxe — Le carême est une période de jeûne s exprimant extérieurement par l abstinence de toute nourriture d origine animale. Le Grand Carême n est pas une fin en lui même et sa signification ne peut être saisie qu en regard de sa destination, la fête de …   Wikipédia en Français

  • aphorisme — [ afɔrism ] n. m. • 1490; auforisme, amphorismeXIIIe et XIVe; bas lat. aphorismus, gr. aphorismos « définition » ♦ Didact. ou littér. Formule ou prescription concise résumant une théorie, une série d observations ou renfermant un précepte. ⇒ 1.… …   Encyclopédie Universelle

  • axiome — [ aksjom ] n. m. • 1547; lat. axioma, gr. axiôma, de axioun « juger digne, valable » 1 ♦ Philos. Vérité indémontrable mais évidente pour quiconque en comprend le sens (principe premier), et considérée comme universelle. Postulat et axiome. ⇒… …   Encyclopédie Universelle

  • apoftegmă — APOFTÉGMĂ, apoftegme, s.f. (livr.) Maximă, sentinţă formulată de obicei de o personalitate celebră (din antichitate). – Din fr. apophtegme. Trimis de cata, 12.11.2007. Sursa: DEX 98  APOFTÉGMĂ s. v. aforism, cugetare, dicton, maxima, sentinţă.… …   Dicționar Român

  • sentence — [ sɑ̃tɑ̃s ] n. f. • 1190; lat. sententia, de sentire « juger » 1 ♦ Décision rendue par un juge ou un arbitre. Prononcer, rendre, exécuter une sentence. ⇒ arrêt, décret, jugement, verdict. « sous le coup d un arrêt de mort, entre la sentence et l… …   Encyclopédie Universelle

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”